Livraison gratuite dès 49€ d’achats en France     ♡     - 10% sur votre 1ère commande hors livres : code BIENVENUE

Guide pour un mode de vie écologique

Guide mode de vie écologique

Guide pour un mode de vie plus écologique

L’état dans lequel se trouve notre planète est déstabilisant, nous n’avons même plus besoin de chercher l'information. Les catastrophes naturelles de plus en plus présentes dans les quatre coins du monde ne nous trompent pas, la Terre, notre cher foyer, ne va pas bien. C'est pourquoi nous partageons avec vous un guide pour un mode de vie écologique.

J'ai toujours été une passionnée de la nature et des animaux, peut-être parce que j'ai fait mes premiers pas dans un milieu rural où j’ai vécu jusqu’à l’âge de 12 ans. La vie simple que ma famille menait était naturellement écologique. On mangeait beaucoup de ce que la terre donnait localement, on s'habillait avec les fringues échangés entre cousins, pas de grands voyages, donc pas d’avion, et des habitudes de consommation vraiment raisonnables.
Elle était belle la vie à cette époque :), mais cela n’a pas duré si longtemps, moi aussi je suis tombée dans le piège de la consommation.

Si je devais vous recommander un livre drôle et émouvant pour que l’on prenne conscience de la manière dont l'humanité est devenue accro à la consommation, je vous conseillerais "le philosophe qui n'était pas sage" Laurent Gounelle.

Les enjeux de la transition écologique à l'échelle des consommateur

Adopter une consommation écologique, n’est pas si difficile que cela puisse paraître, même lorsque nous entamons la démarche zéro déchet et que nous n'avons pas envi de tout faire nous même. Les commerçants, les artisans, l'économie slow, ont aussi besoin de vivre. Et heureusement, nous trouvons aujourd’hui des alternatives plus durables pour nous aider à adopter un mode de vie plus éthique et éco-responsable.
À chacun de choisir ce qui lui convient le mieux.

Quand le cerveau rentre en court circuit

Les lobbies, le greenwashing, la quête du profit, et la communication d'influence, transforment la transition écologique dans une démarche embuée et beaucoup d’entre nous se sentent perdus.
Nous sommes accablés d’information et tout ce qu’on dit n’est pas transparent. Et puis, il y a l’effet de mode, et l’effet mouton, nous prenons tous les mêmes réflexes, et notre bilan écologique risque de s’améliorer d’un côté, mais en faisant des trous de l’autre côté. Ainsi, bien souvent nous ne savons pas comment agir. En tant qu'exemple, il y a 1 an, j’ai dû acheter une voiture après 12 ans à vivre sans. Ce fut un des achats des plus difficiles de ma vie car je voulais à tout prix une voiture écologique. Après beaucoup de recherches j’ai découvert qu’il n'existait pas de voiture qui soit vraiment écologique.

Faire une transition consciencieuse demande de la réflexion et du bon sens. Par exemple, concernant l’objectif zéro déchet, cela ne sert à rien de jeter tous les contenants en plastique que nous possédons déjà à la maison pour en acheter plein d'autres plus tendance. Ou encore, continuer à acheter plein d’emballages en se disant "c’est recyclable, c'est ok". Bien que le recyclage soit plein d’avantages, c’est un processus qui consomme beaucoup d'énergie.
Si vous souhaitez vous engager pour de vrai dans la réduction de votre empreinte écologique, vous devez vous poser quelques questions sur votre besoin avant le passage à l'achat.

Alors, par où commencer votre transition écologique ?

Prendre soin de vous devrait être le premier pas, cela vous aidera à découvrir ce qui compte vraiment pour vous afin de vous libérer du superflu et de commencer à vivre avec seulement l'essentiel.

Plutôt que de suivre toutes les tendances, le plus important c’est de consommer autrement en privilégiant la qualité au détriment de la quantité en réduisant la production de déchets.
La règle des 5 R nous aide à repenser notre manière de consommer.

Dans cet article nous allons commencer par les démarches les plus faciles, le choix des services. Consommer c’est voter, ce sont les besoins et les attentes des consommateurs qui poussent la grande industrie à faire mieux pour s’y adapter.

1- Gérer l'argent durablement

Gérer l'argent pour réduire véritablement l'empreinte écologique

Je commence bien évidemment par le plus conséquent, la manière dont nous gérons notre argent. Les Amis de la Terre et Oxfam France ont publié en 2018 un rapport nommé “La colossale empreinte carbone des banques : une affaire d’État”.

Il est peut-être temps de soutenir une banque éthique, voici quelques unes déjà très appréciées :

  • La nef une coopérative éthique et solidaire qui met à disposition des produits d’épargne et des prêts visant à promouvoir l’utilité sociale, écologique et culturelle des projets financés. 
    En ouvrant un livret chez la Nef, vous avez la possibilité d’aider les associations telles que : Amnesty International France, Colibris, Zéro Waste France, etc.
  • La banque postal, une banque qui se mobilise pour accompagner l'engagement en faveur de l'environnement de ses clients.
  • Helios, une néobanque qui met l’écologie au cœur de ses préoccupations. Avoir un compte chez Helios c’est dire adieu aux industries polluantes et soutenir des projets qui accélèrent la transition écologique, sans efforts. 
  • Le Crédit Coopératif , une banque qui a peu d’impacts négatifs sur l’environnement car elle finance l’économie sociale et solidaire et a fait le choix de ne pas financer les énergies fossiles.
  • Onlyone la banque pour ceux qui souhaitent que la consommation et l’épargne soient durables, responsables et solidaires.

Pour un choix plus complet, vous pouvez consulter le classement 2021 de "Meilleure Banque" : TOP 9 Banques Éthiques Françaises .

Vous pouvez aussi investir dans des projets qui ont du sens par le biais des plateformes participatives comme :

    • Blue bees : Financement solidaire de la transition écologique (Agriculture, alimentation, education, ruralité).
    • Enerfip - Financement participatif pour la transition énergétique.

    • Lumo - L'investissement pour les énergies renouvelables.
    • Lendosphere : financement participatif et transition énergétique.
    • LITA.co - Investir responsable, durable, en toute transparence.
    • Wedogood pour investir sur les projets de votre choix et avoir des impacts positifs économiques, sociaux, et environnementaux en échange de royalties.

2- Gérer son foyer durablement

Il y a plusieurs manières d’améliorer notre empreinte écologique chez nous. Certaines d'entre elles, ne nous demandent qu'une seule action, d’autres un vrai engagement dans le temps.

Parmi les éco-gestes les plus simples vous pouvez :

Choisir un fournisseur d'énergie verte

C'est simple, facile et économique. Voici donc de quoi vous guider : 

Vous pouvez aussi créer votre propre énergie en faisant installer des panneaux solaires photovoltaïques. Cela reste la manière la plus efficace de produire de l’électricité verte, ne serait ce que pour répondre à de petits besoins comme l’illumination extérieur, ou les volets roulants électriques. Les panneaux solaires photovoltaïques vous permet de faire d'importantes économies d’énergie.(L’Europe réfléchit à une éco-conception du photovoltaïque, sur toutes les étapes qui ont un impact quelconque pour la planète)

Économiser l'énergie chez soi 

Réduire la consommation d'énergie chez vous est l'un des pas les plus importants dans le cadre de votre transition. Cela vous permettra en plus de faire des économies !

_ En réduisant la consommation de chauffage :
Tout d'abord, assurez-vous que votre habitation est bien isolée et puis :

  • si vous le pouvez, pensez à mieux régler votre chauffage. La température idéale recommandée est de 19° C dans les pièces à vivre et 17° C dans les chambres. Pensez à installer un thermostat d’ambiance pour faciliter cette démarche
  • ne chauffez pas les pièces qui ne sont pas occupées à temps plein,
  • baissez la température pendant la nuit et éteignez les radiateurs au moment d’aérer
  • purgez les radiateurs
  • dégagez et dépoussiérez les radiateurs
  • faites entretenir votre chaudière par un professionnel et isolez les tuyaux d’eau chaude, cela peut vous permettre de réaliser jusqu’à 3% des économies de chauffage
  • peut-être utiliser des boudin de porte et calfeutrer les fenêtres

_ En utilisant les programmes économiques de votre lave-linge et lave-vaisselle. Ils durent plus longtemps mais consomment moins d’eau et d’électricité (20 à 30% d’économies).

_ En dégivrant régulièrement votre congélateur (2 mm de givre c'est environ 10 % de consommation supplémentaire et 5 mm de givre c'est + 30% de consommation) une économie d'environ 10 €/an.

_ En favorisant un éclairage efficace, les ampoules en LED nécessitent pratiquement dix fois moins de puissance (6,5 W).

_ En arrêtant vos appareils en veille, car ils continuent de consommer de l’énergie. C’est une consommation cachée qui représenterait environ 10 % de la facture d’énergie d’un ménage.
Découvrez plein d'autres idées avec eco conso.

Comment réduire la consommation d'eau à la maison ?

Installer des systèmes pour faire des économies d’eau à la maison


_ En installant des systèmes pour faire des économies d’eau. Si vous avez un jardin, vous pouvez par exemple faire construire un réservoir d'eau pour récupérer l’eau des pluies et l'utiliser dans votre jardin. Il est aussi important d'arroser avec modération, en vous inspirant de la Permaculture, il est possible d'avoir des potagers riches avec des besoins d'arrosage beaucoup moins importants, laissez-vous guider :

_ En adoptant des petits gestes comme :

  • rester attentifs aux fuites d’eau
  • utiliser le mode « éco » de votre lave-vaisselle
  • ne laissez pas l’eau du robinet couler pour rien
  • ne pas laver les emballages qui vont au recyclage
  • réutiliser l’eau de cuisson (riche en minéraux et vitamines elle s’avère un bon engrais pour les plantes et un excellent bouillon à boire ou à cuisiner)
  • lancer la machine à laver seulement lorsqu'elle est pleine 
  • privilégier la douche au bain, en général ce dernier consomme environ plus de 100 litres d’eau,
  • utiliser un pommeau de douche économique pour économiser environ 60 litres, ou moins
  • couper l’eau lorsque vous vous brossez les dents, les cheveux, au moment de savonner le corps, etc.

  • faire attentions aux quantités d'eau qui s'écoulent dans votre WC : si vous avez un réservoir classique, il est peut-être une bonne idée de le remplacer par une chasse d’eau à double touche. Cette alternative adapte le volume d’eau nécessaire à chaque utilisation. Vous pouvez aussi modérer la consommation d'eau en utilisant un kit de deux plaquettes Éco-WC, placé au fond de la chasse d’eau. Elles forment un barrage pour retenir l'excès d’eau. Il est tout à fait possible de placer au fond du réservoir d’eau des bouteilles remplies de sable ou de terre, des grosses pierres, etc.
  • utiliser des toilettes sèches

Choisir des fruits et légumes issus de l’agriculture durable est également une manière de contribuer à l'économie de l'eau. La grande industrie agricole est le secteur qui consomme le plus d’eau et aussi l’un des plus gros pollueurs de cette ressource. 

Je vous conseille le magnifique documentaire  "H2O - L'Eau, la vie et nous" disponible en VOD sur la boutique d’Arte.

Merci de nous lire, nous espérons que tous ces conseils vous aideront à faire mieux pour améliorer votre empreinte écologique. Ce guide continuera à s'alimenter avec plein d'autres éco-gestes.
Dans le prochain article de cette série, nous parlerons de l'alimentation, zéro déchet et gaspillage alimentaire.

À bientôt,
L'équipe bom&belo



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés