Livraison gratuite dès 49€ d’achats en France     ♡     - 10% sur votre 1ère commande hors livres : code BIENVENUE

Préparations et astuces anti-pucerons naturelles et écologiques

Entretien des plantes

préparations et astuces anti-pucerons naturelLEs ET écologiques

Les plantes, comme nous, ne sont pas immunisées contre les attaques de certaines bestioles qui mettent en péril leur santé et même leur vie. Parmi les ravages les plus fréquents se trouvent les pucerons. C'est pourquoi nous avons décidé de partager quelques préparations et astuces anti-pucerons naturelles et écologiques.
Le but est de vous aider à traiter et sauver vos plantes d'intérieur ou d'extérieur naturellement et efficacement.

Comment détecter une infestation de pucerons ?

Les plantes sont magnifiques. Elles rendent l'intérieur de nos maisons plus agréables, moins pollué et plus frais en été. Les avantages sont nombreux, et nous ne manquerons pas d'écrire à ce sujet. Cependant, nous ne pouvons pas oublier qu'il s'agit bien d'êtres vivants qui requièrent un peu de temps et d'attention. Que vous ayez la main verte ou non, si vous désirez avoir des plantes chez vous, il faut avoir en tête, qu'il faut en prendre soin. C'est-à-dire : les arroser, leur donner un peu d'engrais, les rempoter, enlever la poussière des feuilles et surveiller d’éventuelles infestations.

Il existe énormément d’espèces de pucerons, de couleurs et d'aspects différents : noirs, blancs, marrons, verts, etc. Ils s'attaquent aux feuilles, tiges, et même aux racines des plantes. Ils se nourrissent de leur sève et les affaiblissent jusqu'à les tuer si l'on n'agit pas à temps.
Donc, comment détecter une attaque ? En fonction du type de pucerons, vous remarquerez :

  • une décoloration des feuilles,
  • une poussière verte au sol lorsque les feuilles dépassent le diamètre du pot,
  • les feuilles sont couvertes de points noirs ou de petits flocons blancs, etc.

Dès que vous détectez une anomalie, analysez votre plante de près afin d'identifier le problème.

Alors, que faire en cas d'attaque ? Bien souvent, le premier réflexe est de se débarrasser de la plante. La peur de voir toutes nos plantes infestées nous pousse à avoir des réactions radicales et peu sensibles. J'ai envie de dire, pas de panique ! Surtout, ne jetez pas votre plante, avec un peu de patience, vous pouvez la traiter et la garder longtemps en bonne santé.

Agir contre les pucerons de manière mécanique et en action préventive

Agir contre les pucerons de manière mécanique et en action préventive

À l'extérieur dans les jardins équilibrés, il est facile de lutter contre les ravages des pucerons. En fait, ces bestioles ont même un rôle parfois positif, puisqu'elles servent de nourriture à d'autres auxiliaires qui luttent contre d'autres ravageurs. Les pucerons peuvent aussi agir comme régulateurs de croissance des arbres fruitiers afin de freiner la circulation de la sève et favoriser une bonne fructification l’année suivante.

En intérieur, il vaut mieux ne pas inviter cette famille de nuisibles. Mais il est tout à fait possible de créer un équilibre naturel à l'aide d'une stratégie de prévention.
Pour cela, vous pouvez déposer quelques graines de café au pied de la plante. Parfois, on recommande également le marc de café qui agit en même temps comme un excellent fertilisant. Cependant, pour éviter d'endommager vos plantes, ce dernier est à utiliser avec modération en raison de sa forte teneur en azote, qu'en plus favorise la colonisation par les pucerons. Nous ne manquerons pas de revenir sur ce sujet.

Une dernière astuce pour agir en prévention contre les pucerons est de faire pousser des plantes aromatiques en intérieur. Les pucerons n’aiment pas leurs fortes odeurs très connues pour leur action répulsive dans le jardin. Ainsi, avoir du basilic, du thym, de la ciboulette ou encore de la menthe en intérieur, vous permet non seulement de prévenir l'apparition des bestioles, mais aussi de sublimer vos repas avec des herbes fraiches à tout moment.

3 préparations anti-pucerons naturelles et écologiques à faire soi-même

Et bien, si vous lisez cet article, il est fort probable qu'une attaque soit survenue. Alors, en premier lieu, pensez à les éliminer de manière mécanique. En fonction de la taille de la plante infestée, vous pouvez utiliser un jet d'eau à l'aide d'un pulvérisateur, d'un pommeau de douche, ou encore d'un tuyau d'arrosage de jardin, si vous en avez un.

Si cette première action ne marche pas, ne vous découragez pas ! Pensez à isoler la plante infestée et expérimentez l'une de nos préparations testées et approuvées.

Préparation anti-pucerons - attaque sévère 

  • Un litre d’eau tiède
  • Une cuillère à soupe de :
    • savon noir
    • d’alcool à 90%
    • d’huile d’olive

Mélangez le tout dans un pulvérisateur. Secouez et appliquez sur toutes les parties infestées de la plante : feuilles (des deux côtés) et tiges. Certaines plantes comme la Dracaena forment des cavités entre les feuilles et les tiges, idéales pour le développement des pucerons. N'oubliez pas ces cachettes.
Répéter le traitement après deux jours si besoin, et tant que l'attaque persiste.

Préparation au savon de Marseille

  • 50 cl d’eau chaude
  • Une cuillère à soupe de savon de Marseille râpé

Dissolvez le savon de Marseille avec de l’eau chaude et laissez refroidir complètement. 

Secouez la préparation et pulvérisez sur le feuillage et tiges infestés. Répétez le traitement après deux jours si besoin. Vous pouvez utiliser le savon noir en remplacement du savon de Marseille.

Préparation de décoction d'ail

  • Environ 100gr d’ail
  • Un litre d’eau

Écrasez les gousses avec la peau et laissez infuser pendant toute une nuit. Pour cela, portez à ébullition et laissez bouillir environ 15 minutes à couvert. Laissez ensuite refroidir complètement puis pulvérisez le feuillage des plantes infestées. Répétez si besoin. La décoction se garde 48h. 

Quelques conseils !

Quelques conseils

Vérifiez bien la pertinence des recettes retrouvées un peu partout. Essayez de comprendre l'impact que les traitements peuvent avoir sur vos plantes, bien qu'il s'agit de produits naturels.

Par exemple, le vinaigre blanc risque d’endommager votre plante en raison de son acidité. Apparemment, il est efficace pour tuer les pucerons, mais les conséquences sur la terre sont néfastes puisqu'il la rend trop acide pour la majorité des plantes.
Prendre soin des plantes et de votre environnement aide à éviter les préjudices. Ainsi, vous pouvez créer un équilibre naturel en invitant les plantes répulsives chez vous.

Merci de nous lire, nous espérons que cet article vous sera utile. Si besoin, vous trouverez aussi les produits naturels nécessaires aux préparations dans notre boutique.

Retrouvez également nos plantes aromatiques biologiques prêtes à pousser, et bénéficiez de tous les avantages dans votre jardin intérieur. Elles sont faciles à entretenir et poussent en seulement quelques jours.

L'équipe bom&belo



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés